• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 7 octobre 2011

Le plan Alerte Enlèvement sur Facebook

7102011

alerteenlevement.jpeg
Avec 25 millions de français inscrits sur le réseau social de Mark Zuckerberg, le Gouvernement Français peut avoir des yeux et des oreilles partout. Michel Mercier, ministre de la Justice, a décidé de les mettre a contribution dans le cadre du plan « Alerte Enlèvement ».

Mis en place en 1996 aux Etats-Unis, le « Amber Alert », consiste à alerter massivement la population, à travers les médias ou les panneaux d’affichage dans les lieux publics, lorsqu’un enlèvement s’est produit. Ainsi l’Etat appelle à la mobilisation générale pour retrouver l’enfant enlevé et son ravisseur. Lancée en 2006 en France, l’Alerte Enlèvement a été activée 10 fois depuis, toujours avec succès.

Facebook vient donc s’ajouter à une liste de plus de 50 partenaires et devrait permettre de toucher près d’un tiers de la population française. Pour participer à cette initiative, il suffit de se rendre sur le compte Facebook d’Alerte Enlèvement ICI et de cliquer sur «j’aime ». Lorsqu’une alerte sera lancée, un message apparaîtra directement sur le mur des adhérents de cette page.

Alors au lieu de rejoindre des groupes tels que « si vous aussi vous aimez manger du papier de verre » ou « pour un concert de Daft Punk sous la Tour Eiffel » (c’est vrai que ça serait effectivement génial) allez sur le page Facebook de Alerte Enlèvement.




Le festin du monde nous attend : Français à table !

7102011

La France sortirait-elle de la morosité qu’elle a traversée pendant plus de deux ans ?… Ces années où l’on était dans le négatif, où l’on trouvait que tout allait mal…

En tout cas, le discours général serait-il entrain de changer ?… C’est ce que l’on peut croire lorsque l’on observe la presse ces dernières semaines, on fini par se dire que finalement la France s’en sort pas si mal que ça ! L’Espagne, la Grèce, le Portugal, l’Italie portent les stigmates d’une crise économique difficile à traverser, d’une gestion souvent hasardeuse de leurs dirigeants.

Et la France dans tout ça ?… Et bien par exemple, le Figaro Magazine de ce week-end titre ” Incroyable France, près de chez vous toutes les beautés du monde “. Bienvenue chez nous ! s’exclame le Magazine et finalement on redécouvre que la France est incroyablement belle.

Pour l’Express, ce sont les ” 111 raisons d’être Optimiste pour la France “, renouer avec du positif et croire aux lendemains qui chantent, une contagion d’optimisme, c’est ce que souhaite l’Express aux Français !

” Le comble de l’optimisme, c’est de rentrer dans un grand restaurant et de compter sur la perle qu’on trouvera dans une huître pour payer la note “, définition de Tristan Bernard.

Pour le Blog des frères Pourcel, nous avons épluché ces 111 raisons d’y croire et nous en avons sélectionnées quelques-unes, elles parlent de nourriture, de vin, de produits, de restaurants, et sont quelque peu décalées !

Bonne lecture… et pour connaître les 111 raisons de croire en l’avenir de la France, lisez l’Express et prenez une bouffée d’optimisme !

sanstitre3.jpegsanstitre2.jpeg

La France reste l’un des pays ou l’on vit le mieux au monde Même si l’Hexagone perd sa place de leader qu’il occupait depuis cinq ans (supplanté par les Etats-Unis), il atteint une honorable 4e place, selon un classement établi par le magazine International Living, qui compare 192 pays.

6a00d83451c20869e20120a901c623970b800wi.jpeg

Le fromage français est plus apprécié que jamais : entre 2000 et 2010, l’exportation a augmente de plus de 125 000 tonnes à 639 500 tonnes, ce qui représente 2,6 milliards d’euros de recettes. Les pays émergents l’adorent : selon le Cniel, la consommation de fromage français a augmenté de 16,7 % au Mexique et de 5 % en Iran…

La flamme de la French Touch, allumée dans les années 1990, brûle encore. Les productions des labels Ed Banger, Kitsuné ou Citizen Records réchauffent les pistes de danse aux quatre coins du monde. Et le Français Breakbot signe avec Fantasy l’un des tubes de l’été.

worlds50bestlogonoyear.jpeg

8 restaurants parmi les 50 meilleurs du monde sont français. De nombreux observateurs étrangers ont raillé la piètre performance de la France dans le World’s 50 Best Restaurants 2011, le classement dressé par le magazine britannique Restaurant, ils oublient que la France est la nation la plus représentée, loin devant les Etats-Unis, l’Espagne et la Grande-Bretagne.

En novembre dernier, notre « repas gastronomique » était classé au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco. Cette première redonne de l’appétit aux Français : selon le dernier baromètre de l’alimentation du Crédoc, 95 % d’entre eux considèrent que la gastronomie fait partie de l’identité nationale. Ils auront l’occasion de la célébrer chaque année, le 23 septembre, à l’occasion d’une grande manifestation nationale.

Le secteur des spiritueux a retrouvé le sourire. Les ventes de vin français ont ainsi augmenté de 25 % aux Etats-Unis l’an passé, et, en Chine, de 79 % entre 2008 et 2010, pour atteindre 565 millions d’euros. La vente de vodka a, elle, augmenté de 40 % en un an, la marque Grey Goose, leader du secteur, dont les produits sont élaborés et mis en bouteille en France, est appréciée par Brad Pitt, Madonna ou Bruce Willis !

Les « déclinistes » doivent l’admettre : la France reste et restera à l’avenir un partenaire de poids. En 2050, selon la banque HSBC, l’économie tricolore sera au neuvième rang mondial (sixième aujourd’hui). L’Hexagone sera également le huitième pays au revenu annuel par habitant le plus important.

Les hommes émettent chaque jour 7 kilos de CO2 de plus que les femmes (39,3 kilos par jour ), parce qu’ils mangent plus de viande et roulent plus vite. Or la France compte davantage de femmes que d’hommes.

584560204peutonboireleaudurobinet.jpeg

Avec 310 000 prélèvements réalisés par an, l’eau du robinet demeure en France l’un des « aliments » les plus contrôlés. Nous disposons de 8 millions de résultats expertisés ! Et aussi, au plan industriel, de technologies de pointe en matière de filtration. À ce jour, une soixantaine de paramètres de qualité sont ainsi contrôlés. Outre la composition naturelle de l’eau, ses qualités organoleptiques (odeur, couleur, saveur) ou microbiologiques (virus, bactéries), l’analyse porte sur les substances indésirables (nitrates, fluor) et toxiques (plomb, chrome), et sur les pesticides. Des termes qui, à l’heure des algues vertes et d’Escherichia coli, appellent un renforcement des dispositifs.

vachequirit.jpeg

Chaque seconde, 125 portions de La Vache qui rit sont avalées dans le monde. Depuis 1921, le petit triangle inventé à Lons-Le-Saunier a conquis la planète, notamment les Etats-Unis, ou les recommandations d’un cardiologue en vogue ont, en 2004, fait décoller sa consommation. Le groupe Bel dut tripler la production de son usine américaine.

On lève de moins en moins le coude en France : tel est le constat du dernier baromètre santé publié par l’Inpes, qui confirme la baisse de consommation régulière d’alcool. Elle a régressé de 16 à 12 % entre 2005 et 2010.

La haute cuisine tricolore ne cesse de rayonner à l’international. Pierre Gagnaire va s’implanter à Berlin, Yannick Alléno et les frères Pourcel à Beyrouth. À Doha, la capitale du Qatar, Guy Savoy ouvrira en novembre une table avec son architecte attitré Jean-Michel Wilmotte et Alain Ducasse y inaugurerait, début 2012, avec le designer Philippe Starck, un restaurant au sein du musée d’Art islamique.

À la question « Aimez-vous trop le goût du fast-food pour y renoncer », les Français répondent non à 81 %, alors qu’une majorité de Britanniques (55 %), d’Américains (54 %) et de Canadiens (63 %) disent oui. Et c’est la BBC qui le dit : oui, McDo pourrait reculer !

images.jpeg

Le prix du sandwich jambon-beurre a baissé de 5 centimes en France en 2010. La percée de la grande distribution sur ce marché explique cela. Elle n’a donc pas que des inconvénients : oui, McDo pourrait reculer !

Le couturier Jean-Paul Gaultier sortira, le 29 août, un nouveau parfum masculin, Kokorico. Un cri du cœur pour un jus torride et plein de panache, assumant la référence à la « fierté du coq gaulois », dit JPG.

Le plaisir s’exprime en français tout autour du globe « luxe », « bon appétit », « savoir-faire », « joie de vivre », « vie en rose ».

L’espérance de vie augmente de trois mois par an, l’espérance de vie en bonne santé augmente de quatre mois par an : c’est le fruit d’un système de santé public très performant.




Paris gagne 3,41 % – Le CAC 40 a terminé à 3 075,37 points.

7102011

art.png
Belle séance ce jeudi à la Bourse de Paris. L’indice parisien a encore grimpé de 3,41 % parvenant ainsi à repasser le mur des 3000 points à exactement 3075,37 points à la clôture. La veille il s’était déjà adjugé 4,33 % mettant ainsi fin à une longue série de sévères chutes. Signe du retour des investisseurs, le volume d’échanges a été particulièrement étoffé. Près de 4 milliards d’euros ont changé de mains sur les grandes valeurs de la cote.

Les autres grandes places européennes ont grimpé à l’unisson. Francfort a avancé de 3,15 %, Londres de 3,71 % et Milan s’est adjugé 3,55 %. L’indice paneuropéen Eurostoxx 50 a terminé sur une hausse de 2,72 %. Et, à Wall Street, où les investisseurs ont suivi pas à pas la crise de la dette en zone euro, le Dow Jones a avançait de 0,45 % en séance et le Nasdaq progressait de 0,99 %.

Trichet rassure
La Bourse de Paris qui avait nettement réduit la cadence à l’approche du discours du président de la Banque centrale européenne (BCE), Jean Claude Trichet a ensuite accéléré.

Le président sortant de la BCE, qui doit céder la place à l’Italien Mario Draghi le 1er novembre, a rassuré les marchés en annonçant un nouveau train de mesures exceptionnel pour tenter de sortir les banques européennes de l’ornière. Les banques disposeront de deux nouvelles lignes de crédit à volume illimité sur un an, une durée exceptionnellement longue. Il leur a également promis 40 milliards d’euros via le rachat d’une partie de leurs actifs, notamment immobiliers. Les gouverneurs de la BCE, qui se réunissaient exceptionnellement à Berlin ont en revanche sans grande surprise maintenu à 1,5 % leur principal taux directeur, étalon du crédit en zone euro.

Le secteur bancaire en forme, Dexia suspendu de cotation
Par ailleurs, José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne a proposé « une action coordonnée » en Europe pour recapitaliser les banques et les débarrasser de leurs actifs toxiques.

Cette annonce répondait à de multiples rumeurs d’intervention depuis plusieurs jours et à un vœu formulé la veille par la chancelière Angela Merkel. Pour l’heure, Paris ne s’est pas prononcé sur la question.

Alors que les déclarations autour d’un plan de recapitalisation se multiplient, le secteur bancaire a de nouveau terminé en nette hausse hier. BNP Paribasa gagné 8,60 % à 32,025 euros, Société générale 5,56 % à 20,69 euros et Crédit Agricole 5,26 % à 5,44euros. Les cycliques étaient également en grande forme à l’image d’Accor (+8,81 % à 21,44 euros, plus forte hausse du CAC 40) ou de Renault (+7,46 % à 25,50 euros).

Le titre de la banque franco-belge Dexia en cours de démantèlement, a été suspendu à la demande du régulateur belge, a indiqué l’opérateur boursier Nyse Euronext, qui a déclaré attendre « davantage de précisions sur la reprise de la branche luxembourgeoise de l’établissement ». A 15H54, dernier cours disponible, le titre perdait 17,24 % à 0,85 euro.

Sur le marché des changes, l’euro, bon baromètre de la confiance des investisseurs dans la capacité des pays de la zone euro à s’extraire de cette crise, a repris de la hauteur. En fin de séance, il repassait le cap des 1,34 dollars.

L’once d’or, en revanche, traditionnelle valeur refuge, était encore en baisse, tombant à près de 1 600 dollars en séance. Depuis son record historique à plus de 1900 dollars le 6 septembre, le métal jaune a abandonné plus de 15 % de sa valeur.